Ici
Home > Actualites > APPEL À TÉMOINS DU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

APPEL À TÉMOINS DU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

Les réserves de l’analyste politique Maurice Soudiéck Dione.   Enseignant-chercheur en sciences politique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Maurice Soudiéck Dione émet des réserves quant à la fiabilité de l’enquête sur l’affaire Pétro-Tim confiée à la Division des investigations criminelles (Dic). L’analyste politique y voit une bizarrerie. «Cette manière de procéder est curieuse puisque, la procédure normalement est une procédure inquisitoire. Lorsqu’il y a des indices d’infraction, c’est le Procureur qui doit enquêter avec les Officiers de police judiciaire (Opj) et cela, il doit le faire de façon active et non pas dire que nous sommes là, nous attendons que les gens viennent apporter les preuves», objecte Dr Dione qui insiste sur le fait que les enquêteurs doivent poser des actes concrets de procédure pour recueillir les preuves. L’autre réserve émis par l’analyste politique, c’est qu’il y a une «subordination» entre le Garde des Sceaux, le ministre de la Justice et le magistrat du Parquet. «Aujourd’hui, je crois qu’il faut avoir beaucoup de réserves et de distance par rapport à cet appel à témoins lancé mercredi par le procureur de la République», déclare l’enseignant-chercheur en sciences politiques à l’Ugb de Saint-Louis.  Dans tous les cas, Dr Dione croit que c’est une situation qui nécessite d’être clarifiée dans le but de faire comprendre au peuple exactement ce qui s’est passé au-delà des clivages entre majorité et opposition. 24HEURES A. SIDY

Laisser un commentaire

Top