Ici
Home > 24 Heures TV

Elle abandonne son mari pour…

Le 12 mars dernier, une dame se confiait à l’émission « Xalass », accusant son mari de convoler en secondes noces, l’abandonnant à son sort. Ce mardi 19 mars 2019, son mari apporte un démenti et livre sa part de vérité. A l’en croire, la dame ne dit pas la vérité : « Elle ment. D’ailleurs, elle n’est pas ma première femme. Elle est la seconde… » Pour étayer son propos, il a appelé son beau-père qui a confirmé que sa fille ment. « D’ailleurs, elle vit actuellement avec un maçon que je ne connais même pas. Elle est de mauvaises mœurs… », témoigne le père de la dame.

La RDC déclare une épidémie de rougeole

Une épidémie de rougeole a été déclarée en République démocratique du Congo (RDC). Le ministère Congolais de la Santé affirme avoir enregistré 87.000 cas suspects depuis le début de l’année. Des cas de rougeole ont maintenant été signalés dans 23 des 26 provinces de la RD du Congo, tant en milieu urbain que rural. La rougeole, bien que très contagieuse, peut être évitée grâce à la vaccination. Cependant, la maladie a connu une flambée répétée dans le pays ces dernières années en raison de l’insuffisance des infrastructures, de l’insécurité et d’un système de santé publique sous-équipé. D’autres facteurs viennent s’ajouter notamment la faiblesse des programmes de vaccination, un approvisionnement irrégulier voire des pénuries de vaccins, un système de veille sanitaire inefficace et des problèmes logistiques qui sapent la chaîne du froid des vaccins. La riposte sanitaire s’organise aussi bien avec des équipes au plan local que celle des ONG intervenant dans le pays comme Médecins sans frontières (MSF). L’organisation précise qu’elle « lutte contre l’épidémie de rougeole, aux côtés des équipes locales du ministère de la Santé dans 10 provinces du pays ». Les provinces sont le Haut-Lomani, Lualaba, Tanganyika, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Tshopo, Kasai, Kasai Central, Haut-Uele et Ituri. Jusqu’à présent, la rougeole aurait tué plus de 1.500 personnes en RDC depuis le début de l’année. La plupart des victimes étant des enfants de moins de cinq ans. Le ministère de la Santé a déclaré l’épidémie lundi. Des sources au sein du programme de vaccination ont indiqué à la BBC qu’elles collectent actuellement des fonds pour organiser une campagne de vaccination préventive afin d’arrêter la propagation du virus dans les zones non touchées. Plus de deux millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole en avril et 1,4 million d’autres sont visés par une campagne qui débutera dans les prochains jours dans les zones sanitaires où la rougeole est présente. Dans un communiqué, l’association Médecins Sans Frontières a averti que cette épidémie de rougeole risque d’être la plus meurtrière du pays depuis la forte résurgence de la maladie en 2011-2012.

Le premier show de Ngaaka Blindé programmé

Ngaaka Blindé signe son come back après sa libération. Le rappeur va se produire en juin prochain, à l’Arène nationale de Pikine.  Selon le jeune rappeur, ce concert lui est cher sera un moment de retrouvailles avec ses fans et ceux qui l’ont soutenu durant sa mauvaise passe.  Sur Instagram, il a adressé un message de remerciements à ses admirateurs : « Vous m’avez aidé, vous m’avez soutenu, vous avez formulé des prières pour ma personne et mon retour est calé. Héee oui damay concert le 22 JUIN 2019 à l’ARENE NATIONALE ».

Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis pour atteintes sexuelles sur mineure, une de ses ex-danseuses.

Le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné lundi par la justice française à deux ans de prison avec sursis pour « atteintes sexuelles sur mineure » de moins de 15 ans, en l’occurrence une de ses ex-danseuses. Le ministère public avait requis sept ans de prison le 11 février à l’encontre de la star de la rumba. Koffi Olomidé était poursuivi pour « atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité » et pour « séquestrations » sur quatre danseuses pour des faits commis en région parisienne entre 2002 et 2006. Pour les trois autres parties civiles qui l’accusaient de relations sexuelles forcées, le chanteur de 62 ans a obtenu une relaxe. Il a cependant été condamné à une amende de 5 000 euros pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France de trois des plaignantes. Il a également été condamné à dédommager sa victime pour un montant de 5 000 euros au titre de son préjudice moral. Relaxe pour ses coaccusés« C’est une victoire éclatante. C’est tout le dossier d’accusation qui s’écroule », prouvant que « les accusations contradictoires » des parties civiles « ne tenaient pas la route », a aussitôt réagi l’un des avocats de Koffi Olomidé, Emmanuel Marsigny. Deux hommes présentés par l’accusation comme des hommes de main et poursuivis pour complicité ont, eux, été relaxés pour l’ensemble des faits. Mis en examen en février 2012 pour viols aggravés, Koffi Olomidé avait vu les chefs de poursuite retenus contre lui allégés et la procédure correctionnalisée. Les plaignantes l’accusaient de leur avoir imposé des relations non consenties lorsque l’artiste donnait des concerts ou enregistrait en France. Les jeunes femmes étaient absentes au délibéré, et leur avocat n’était pas joignable dans l’immédiat.

Différend avec son ex-épouse : Ibou Touré, le mari d’Adja Diallo n’a plus que 24 heures pour…

Encore ses déboires judiciaires et conjugaux ! Habitué des prétoires, le footballeur Ibou Touré vient de recevoir un coup de massue. En effet, le mari d'Adja Diallo doit s'activer s'il ne veut pas perdre ses trois voitures  saisies par la police. Selon "Les Echos", un dernier  délai de 24 heures sera assigné ce mardi à l'attaquant Gazélec Ajaccio, pour payer la pension alimentaire à son ex-femme .   Pour rappel, un huissier de justice a saisi une Mercedes qu’Ibou Touré avait donnée à son épouse, l’ex-mannequin et animatrice vedette de la télé Sen TV Adja Diallo. Sans parler d’une Porsche Cayenne Sport et d’une autre voiture de marque Bentley. Bref, les déboires judiciaires du sieur Touré sont loin de s’estomper.   Car, un commandement de paiement lui a été envoyé par l’avocat de son ex-femme à qui il devait payer une pension alimentaire d'un (1) million de Fcfa/mois. Seulement, Ibou Touré ne s’est pas exécuté. Le délai de 8 jours à lui imparti dépassé depuis longtemps, la machine judiciaire s’est mise en branle.  

Top