Ici
Home > Actualites > L’ancien lutteur, Mor Fadam a tiré sa révérence, ce mardi 18 juin à Guédiawaye, Dakar.

L’ancien lutteur, Mor Fadam a tiré sa révérence, ce mardi 18 juin à Guédiawaye, Dakar.

a lutte sénégalaise est en deuil. Le propriétaire de l’écurie Mor Fadam n’est plus. L’ancienne gloire, selon des sources, a rendu l’âme juste après avoir fini ses ablutions pour préparer la prière de Tisbar, chez lui à Guédiawaye. Ce samedi, il a été aperçu à l’Arène nationale, lors du combat Gris 2 vs Reug-Reug. Mor Wade, à l’état civil, est né à Fadam dans la région de Louga, commune de Koky, d’où son surnom Mor Fadam. Il a fait ses débuts dans la lutte en 1974, Ayant débarqué à Dakar en 1976, l’entraîneur et directeur de l’écurie Mor Fadam, de nature calme et sereine, a retenu l’attention sur de nombreux événements qui ont marqué sa riche carrière de 29 ans. Mor Fadam, qui s’exprimait sur Xibar.net en 2011, a remporté en 1991, le Drapeau du chef de l’Etat. Et l’année suivante, il a été champion d’Afrique et médaillé d’or pour le Sénégal. Mais, son plus amer souvenir, disait-il, demeure son combat contre Tyson en 2002. Les deux lutteurs se sont d’abord affrontés en Gambie en 2001, un combat sans verdict, disait-on. Et  la deuxième confrontation a eu lieu à Dakar avec la victoire de Tyson. Mor, qui a toujours déploré la violence dans l’arène, ne se limitait pas à la lutte. Il a aussi gagné beaucoup de trophées et de médailles en Judo. La coupe de l’Assemblée nationale, La coupe de l’Ambassadeur du Japon et tant d’autres événements et compétitions. Senego présente ses condoléances à la famille éplorée, au monde de la lutte sénégalaise et du sport en général.

Laisser un commentaire

Top