Ici
Home > Actualites > Va-t-on vers l’arrestation de Mamadou Lamine Diallo, Thierno Alassane Sall, Ousmane Sonko et Abdoul Mbaye ?

Va-t-on vers l’arrestation de Mamadou Lamine Diallo, Thierno Alassane Sall, Ousmane Sonko et Abdoul Mbaye ?

Les choses risquent de dégénérer les prochains jours entre le régime du Président Macky Sall et l’opposition la plus en vue dans ce duel à fleuret moucheté portant approbation de décrets d’octroi de permis d’exploration et d’exploitation des blocs de Cayar et Saint-Louis offshore profond. Ce dimanche, les ouailles du président de la République se sont retrouvés au niveau de leur permanence pour tailler bavette. Rien à encore filtrer de cette rencontre. Entre temps, le discours des affidés du Président Sall stigmatise la position de certains leaders de l’opposition dans le giron des «destabilisateurs» du pays avec l’appui de puissances étrangères. Dans une tribune intitulée : «Reportage de la BBC : Il faut arrêter les manœuvres malsaines et tout à fait anti-patriotiques de nos détracteurs !», Ibrahima Sène du Parti de l’Indépendance et du Travail (Pit) dit : «Nos adversaires politiques et de la société civile, qui ont vu leurs criques de notre gestion des contrats pétroliers, gaziers et miniers, rejeter par le peuple aux Législatives de 2017, et particulièrement, à la Présidentielle du 24 Février 2019, ne sont pas encore sortis de leur +naufrage collectif +, et s’accrochent au reportage de BBC, comme une bouée de sauvetage. Il faut arrêter ces +naufragés de la Présidentielle du 24 Février 2029+ avant qu’il ne soit trop tard d’empêcher la déstabilisation du pays !» «Samedi soir de détente (causeries familiales, perspectives etc.) Pour évacuer le stress et les tensions d’une semaine faite de complots, du fait de comploteurs ennemis. À bas ceux de l’intérieur, ignobles cagoulés, et leurs exécutants couverts du manteau des trompeurs ! La semaine prochaine, inch Allah, il ne sera pas démis ; il ne démissionnera pas ; il fera mieux que ce qu’annoncent les commandités, pauvres sicaires, hommes de main », écrit Yakham Mbaye, le Directeur général du quotidien Le Soleil et membre de l’Alliance pour la République (Apr). Même son de cloche chez un des partisans du maire de Guédiawaye, Aliou Sall. Mamadou Yahya Ba, en conférence de presse, a dénoncé un lobbying orchestré par des gens tapis dans l’ombre pour mettre le feu au Sénégal et venir piller nos ressources pétrolières et gazières comme ils l’ont réussi ailleurs en Afrique. «Si le Sénégal est déstabilisé personne n’en sortirait vainqueur», a-t-il souligné. Après avoir appelé à la vigilance et à la responsabilité à l’endroit des Sénégalais et des leaders politiques, Yahya Ba ne manquera pas de mettre en garde ceux qui pensent qu’ils peuvent profiter de ce fait «insensé» pour liquider un adversaire politique. Quand les politiques dirigent le tribunal, y a de quoi avoir peur et alerter. «Nous apprenons que la sécurité de Mamadou Lamine Diallo, Thierno Alassane Sall, Ousmane Sonko ainsi que la mienne serait en danger. Nous prenons à témoin le peuple du Sénégal et la communauté internationale. La recherche de la vérité sur l’affaire dite Petrotim n’a pas commencé avec le documentaire BBC», assure l’ancien PM, Abdoul Mbaye ce samedi sur sa page Facebook. Le président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) Abdoul Mbaye aurait des craintes pour sa sécurité ainsi que celle de membres de l’opposition en l’occurrence Mamadou Lamine Diallo, Ousmane Sonko et Thierno Alassane Sall. Ceci il l’a fait savoir sur sa page Facebook ce samedi. Et de renchérir : «cette recherche De la vérité ne s’arrêtera pas avec des accidents qui pourraient arriver à l’un d’entre nous, non plus en nous désignant comploteurs «tapis dans l’ombre» œuvrant pour déstabiliser le Sénégal pour mieux justifier une disparition programmée d’ «ennemis de la Nation». Nous continuerons de nous battre pour la vérité, rien que la vérité, parce que le Sénégal, malgré son recul démocratique constaté sous le règne de Macky Sall, doit rester une démocratie sanctionnant le vol et la trahison du peuple»,a-t-il écrit. Cet avis de tempête sur opposant commence à se matérialiser avec l’arrestation hier, à la place de l’Indépendance de l’activiste Karim Xrum Xak qui voulait manifester contre la gestion nébuleuse du pétrole et du gaz. D’autres de ses amis ont aussi été arrêtés par la police, il s’agit de Leuz, Alioune, Gaïdo Chérif et Alpha… Abdoulaye DIOP

Laisser un commentaire

Top